Sept patients sur dix atteints de COVID de longue durée éprouvent des problèmes de concentration et de mémoire

selon une nouvelle recherche de l’Université de Cambridge, sept patients sur dix atteints de COVID de longue durée éprouvent des problèmes de concentration et de mémoire plusieurs mois après le début de leur maladie, et nombre d’entre eux obtiennent de moins bons résultats que leurs pairs aux tests cognitifs.

La moitié des patients de l’étude ont signalé des difficultés à amener les professionnels de la santé à prendre leurs symptômes au sérieux, peut-être parce que les symptômes cognitifs ne reçoivent pas la même attention que les problèmes pulmonaires ou la fatigue.

Dans une étude portant sur 181 patients atteints de COVID depuis longtemps, 78 % ont signalé des difficultés de concentration, 69 % ont signalé un brouillard cérébral, 68 % ont signalé des oublis et 60 % ont signalé des problèmes pour trouver le bon mot dans la parole. Ces symptômes autodéclarés se traduisaient par une capacité significativement plus faible à se souvenir des mots et des images dans les tests cognitifs.

Les participants ont effectué plusieurs tâches pour évaluer leur prise de décision et leur mémoire. Celles-ci comprenaient la mémorisation de mots dans une liste et la mémorisation des deux images apparues ensemble. Les résultats ont révélé un schéma cohérent de problèmes de mémoire persistants chez ceux qui avaient subi une infection au COVID-19. Les problèmes étaient plus prononcés chez les personnes dont les symptômes persistants étaient plus graves.

Read More : Université de Cambridge